50 Nuances d’Agris

 

Pour réserver, rien de plus simple :

Si vous n’êtes pas Jeunes Agriculteurs, passez directement au bureau des Jeunes Agriculteurs du Cher pour acheter les entrées.

(bureau situé dans les locaux de la Chambre d’Agriculture du Cher : 2701 route d’Orléans, 18230 St Doulchard).

 

Si vous êtes JA, rapprochez vous de présidents et administrateurs cantonaux. Ils vous vendront les tickets d’entrées.

A très vite !

Affiche modifiée.JPG

Publicités
Catégories : Actualités

CONFERENCE-DEBAT

Conf-débat

 

La méthanisation est un sujet d’actualité qui suscite des débats.

Vous avez des questions vis à vis de ce sujet ?  N’hésitez plus ! Venez débattre!!

Catégories : Actualités

Le président, les administrateurs et l’équipe JA 18 vous souhaite une belle année 2018 !

Catégories : Actualités

RURALES FOLIES 2017 !

affiche

Catégories : Actualités

50 Nuances d’Agris : une soirée à ne pas manquer !

affiche finale

Catégories : Actualités

Une nouvelle formation JA’ffine en préparation, venez-vous inscrire !

Jeunes Agriculteurs du Cher met en place une formation le Lundi 15 mai et le mardi 23 mai, destinée à former les agriculteurs au calcul de coûts de production.

Une formation pour analyser et améliorer la gestion de son exploitation.

La formation proposée par Jeunes Agriculteurs du Cher permet de s’initier de façon simple et pratique au calcul des coûts de production. Cette formation s’inscrit dans une volonté d’optimiser la gestion de son exploitation. Grâce à ce calcul et à la formation vous aurez la possibilité d’analyser vos investissements, d’améliorer votre compétitivité et bien plus encore. Ce calcul est aussi un moyen de pérenniser son exploitation.

Comment se déroule la formation ?

La formation se déroule sur une journée et demie dont la majorité du temps est consacrée aux calculs des coûts de production grâce au logiciel JA’ffine développé par les JA en partenariat avec le Crédit Agricole Centre Loire.

La formation accueille de nombreux intervenants tels que des conseillers de coopératives agricoles, des chambres d’agriculture mais aussi des centres de gestion. Cette diversité d’interventions permet aux stagiaires de comprendre la nécessité de calculer ses coûts de production et d’identifier son prix de revient. Les différents interventions permettent également aux stagiaires de développer des leviers d’actions afin d’optimiser leurs charges et leur commercialisation.

Ce logiciel, crée en partenariat avec le Crédit Agricole Centre Loire, propose une saisie pédagogique des données afin de calculer les coûts de production. Ce logiciel est à la disposition des stagiaires après la formation et peut être réutilisé chez eux.

A qui s’adresse la formation ?

La formation s’adresse à tous les agriculteurs installés en grandes cultures et/ou bovin viande, JA ou non, du département.

Quand et où se déroule la formation ?

La formation se déroulera le lundi 15 mai de 9h à 17h30 et le Mardi 23 mai de 9h à 12h30. Elle aura lieu à la Chambre d’agriculture du Cher.

Cette formation est éligible au financement VIVEA (tarif de la formation : 52€50 pour les non adhérents Jeunes Agriculteurs et 40€ pour les adhérents JA).

Inscriptions ou renseignements auprès de Jeunes Agriculteurs du Cher avant le 9 mai 2017 au 02 48 23 45 90 ou par mail : jeunesagriculteurs18@wanadoo.fr

P1000864

Vous souhaitez pouvoir calculer vos coûts de production d’une façon simple et efficace ? La formation JA’ffine est faite pour vous ! N’hésitez plus à vous inscrire auprès des JA du Cher.

Catégories : Actualités

Assemblée Générale JA18 2017

Jeudi 16 février 2017, Jeunes Agriculteurs du Cher a tenu son Assemblée Générale au siège du Crédit Agricole à Bourges.

Cette Assemblée a débuté par un huis clos, en présence d’une trentaine d’adhérents, pour présenter et valider le rapport financier d’une part, et de p^résenter les victoires syndicales 2016. François Rihouet, secrétaire général adjoint à JA National était présent et a pu apporter des compléments d’informations sur ces victoires syndicales et répondre aux questions des adhérents. Guillaume Gonet, Président JA Centre, était également présent.

En seconde partie, lors de la séance plénière, plusieurs OPA étaient présentes pour assister à la présentation du rapport d’activités en images mais également du d’orientation sur le thème suivant : « Enrichissons nos paysages pour créer de la valeur ajoutée ».

Ce thème s’adressait aux acteurs de la vie rurale, les agriculteurs d’une part, mais également aux porteurs de projets souhaitant planter et valoriser les différentes fonctions de l’arbre au sein des systèmes de production agricole, en partenariat avec les acteurs locaux.

Ce thème a suscité l’intérêt des partenaires et adhérents JA présents et permettra, nous l’espérons, d’approfondir le sujet en groupe de travail, pour travailler sur ce projet d’interaction de l’arbre avec l’agriculture, la collectivité et l’environnement.

 Rapport d’activités 2016 : rapport-dactivite-version-finale

Rapport d’orientation : rapport-dorientation-ag-ja18-2017

DSCN4432.JPG      20170216_154015

Catégories : Actualités

Produits locaux en grande distribution : opportunité ou menace ?

affiche

Jeunes Agriculteurs du Cher organise une conférence débat le jeudi 2 février prochain à 18h30 au lycée agricole du Subdray. Plusieurs intervenants animeront le débat sur le thème suivant : « Produits locaux en grande distribution : opportunité ou menace ? »

 La grande distribution, l’ennemi du petit producteur ?

Les consommateurs montrent un intérêt sans cesse croissant pour les produits locaux, matérialisé notamment par une évolution des circuits de distribution. Si les circuits de vente directe se développent, la grande distribution veut elle aussi profiter de cet engouement et développe de nombreuses initiatives en la  matière (marques dédiées, communication spécifique, etc.). De nombreux questionnements émergent alors. Quelles sont les conditions d’accès à ce circuit pour les producteurs? Quels sont les intérêts/risques ? Quel peut être l’impact de ce mode de commercialisation sur les autres circuits existants ?…

Ainsi, pour nourrir le débat et répondre aux questions du public, Jeunes Agriculteurs du Cher a sollicité l’intervention d’un représentant des magasins Leclerc d’Issoudun, Monsieur Jérôme Malinge, accompagné par un agriculteur avec lequel il travaille. Seront également présents, Madame Agnès Zoppé,  responsable du magasin Biocoop à Bourges, Monsieur Bertrand Ver Eecke, Président du magasin de producteurs « Au pré des Fermes » à Fussy et Monsieur Fabre, dirigeant de la Maison pâtes Fabre.

Détails pratiques

La conférence est gratuite et ouverte à tous. Elle se déroulera le jeudi 2 février 2017 à partir de 18h30 dans l’amphithéâtre du lycée agricole Le Sollier – 18570 Le Subdray.

Un vin d’honneur sera offert à la fin de la conférence.

Pour toute information, contacter les Jeunes Agriculteurs du Cher au 02 48 23 45 90 ou par mail à jeuneagriculteurs18@wanadoo.fr

Catégories : Actualités

La semaine installation pour démarrer l’année

Jeunes Agriculteurs du Cher, en partenariat avec le lycée agricole du Subdray, ont organisée la semaine installation qui s’est déroulée du 3 au 5 janvier dernier. Cette action est destinée aux élèves de BTS ACSE* 2ème année et de Bac Pro CGEA*. Des intervenants de qualité ont traités différentes thématiques telles que le parcours à l’installation, la gestion des risques, le financement de l’installation…

Pour commencer la semaine, la première journée avait pour thème « la boîte à outils pour s’installer ». Petit retour sur cette première journée, riche d’enseignements pour les élèves.

casiLes lycéens participant aux journées installation ont été accueillis pour la première journée au siège du Crédit Agricole Centre Loire par la Vice-Présidente, Madame Christine Parageau.

 

La chambre d’agriculture : rôles, missions et domaines d’action

Pour la première journée, Madame Christine Parageau, Vice-présidente du Crédit Agricole Centre Loire, a accueilli les lycéens au sein de leurs locaux à Bourges. Cette première journée « installation » avait pour objectif de fournir les outils pour s’installer en agriculture.

Suite à l’introduction de la journée par Morgan Bigot, Vice-Président des JA en charge des actions installation, Monsieur Guerre, directeur de la Chambre d’Agriculture, a présenté les différentes missions ainsi que le fonctionnement de cette dernière.

casi2Morgan Bigot a partagé son expérience de l’installation avec les jeunes.

 

Le témoignage d’un jeune agriculteur : un cas concret pour les élèves qui fait écho

Morgan Bigot, vice-président JA en charge des actions installation, a ensuite partagé son expérience de l’installation avec les élèves. Il s’est installé en janvier 2011 sur l’exploitation familiale en polyculture élevage laitier, sur la commune de Méreau. Morgan s’est installé avec les aides JA et ne le regrette pas car « lorsque l’on démarre, ces aides financières nous donnent un petit coup de pouce et nous permettent d’avoir de la trésorerie ». Il insiste également sur la nécessité de « bien préparer en amont son projet d’installation. On ne s’installe pas du jour au lendemain. Il faut compter minimum un an pour concrétiser son projet d’installation.»

Le service de remplacement : une opportunité d’emploi pour les jeunes diplômés

Rémy Dubois est intervenu pour présenter le service de remplacement, méconnu pour la plupart des élèves. Or, cette structure représente une opportunité d’embauche, avant une installation sur le moyen terme, pour ces jeunes diplômés.

Après avoir présenté le réseau et le fonctionnement de la structure, Rémy Dubois présente le rôle d’un agent de remplacement. En effet, la structure embauche des agents pour travailler sur les exploitations et représente une réelle opportunité d’embauche pour les jeunes. « Outre l’aspect complément de revenu, un jeune, avec un projet d’installation futur, en poste au service de remplacement, acquerra de l’expérience et se créera un réseau de contacts. »

L’installation avec la banque

Didier Langlois, expert installations au Crédit Agricole, a tout d’abord exposé aux élèves la manière d’estimer la rentabilité de son projet. Puis, il a abordé le sujet de la gestion de sa trésorerie : « Sans budget de trésorerie, il n’y a pas de gestion d’entreprise. C’est similaire à un plan de travail, indispensable pour pouvoir piloter efficacement votre entreprise. »

La deuxième journée était quant à elle consacrée à la gestion des risques, avec l’intervention de SOCAVIAC et d’AXEREAL.

Monsieur Colas de SOCAVIAC, a dressé un bilan aux élèves du marché de la viande bovine ainsi que les exigences du marché actuel.

Puis, Nicolas Beaufils d’Axereal, a insisté sur la nécessité de connaître son coût de production pour limiter les risques liés à la commercialisation : « Avec les fortes volatilités 70€/t sur une campagne en moyenne, le sujet n’est pas de savoir si le prix est « bon » à un instant t, mais plutôt de savoir à quel moment vendre. Personne n’a de boule de cristal, il est donc indispensable de connaître précisément son seuil de rentabilité pour pouvoir vendre sa production au bon moment, à un prix qui permettra de couvrir son coût de production. »

Pour la dernière journée de la semaine installation, plusieurs intervenants ont présenté les points juridiques, sécuritaires et techniques de l’installation : assurance, gestion des coûts de production, baux ruraux et attribution des terres.

lasiLes journées installation se sont ensuite poursuivies à l’amphithéâtre du lycée agricole.

 

 

 Assurances et prévention des risques

« L’assurance couvre les conséquences d’un accident, mais ne remplacera jamais un bras ou une jambe ! L’Homme est le moteur de l’exploitation. Il est donc indispensable qu’il se protège pour prévenir les risques. » Voilà ce sur quoi a insisté Monsieur Lesage de Groupama, en présentant les différentes formes d’assurances obligatoires et indispensables, liées à la personne physique, aux bâtiments, au matériel, au climat…

Baux ruraux et statut du fermage : un petit point s’impose…

Eric de Laguerenne, juriste à la Chambre d’Agriculture du Cher, a débuté sa présentation par un petit jeu du vrai ou faux pour lever les idées reçues que les élèves pouvaient avoir sur le statut du fermage.

En effet, bon nombre de jeunes agriculteurs, pour des raisons économiques, louent les terres en fermage à des propriétaires. Les contrats de location qu’on appelle baux ruraux peuvent être verbaux ou écrits et leur durée évoluent de 9 à 99 ans ! Le prix du fermage est régi par une fourchette départementale indexée annuellement selon les zones du Cher.

 La SAFER : une multiplicité de missions au service de l’espace rural

Monsieur Alexandre Julien, Directeur de la SAFER du Cher a  présenté le fonctionnement de la structure aux élèves et le travail complexe réalisé face au choix d’attribution des terres agricoles : « Sa mission est de favoriser une agriculture dynamique et diversifiée, de participer au développement local, et de préserver les paysages, l’environnement et les ressources naturelles. » Vaste programme qui s’applique au quotidien, comme un intermédiaire de vente entre un propriétaire foncier cédant une ou plusieurs parcelles et ses repreneurs potentiels (agriculteurs, investisseur, communes…).

Raphaël Aumasson, conseiller SAFER, a ensuite proposé aux élèves un petit exercice de mis en situation d’attribution des terres dans le cadre d’un comité technique SAFER. Pas si simple pour les élèves de départager les candidats…

 La FDGEDA insiste sur l’importance du calcul des coûts de production

L’intervention de la FDGEDA, représentée par Bastien Lemain, a été l’occasion d’aborder l’importance de calculer ses coûts de production.

Il insiste sur le fait qu’« outre l’aspect technique, votre politique d’achat aura un impact énorme. En effet, il est essentiel de comparer les prix d’achats auprès de divers fournisseurs, pour diminuer votre facture. De plus, le montant des charges opérationnelles n’expliquera en rien votre rendement. Il faut prendre en compte le potentiel des terres.»

Il conclura ensuite sur les points suivants : « En tant que futurs jeunes installés, s’il y a une chose que vous devez retenir pour pérenniser votre exploitation, c’est de comparer vos prix d’achat, de faire attention aux charges de mécanisation et de calculer vos coûts de production. »

Jeunes Agriculteurs du Cher et les étudiants du lycée agricole s’accordent pour dire que ces deux journées et demie étaient très enrichissantes et ont permis d’apporter les éléments clés pour une installation réussie.

Rendez-vous l’année prochaine pour l’édition 2018 ! 


mbMorgan Bigot, Vice-président de Jeunes Agriculteurs du Cher, en charge des actions installation.

« L’objectif de cette action est d’offrir aux élèves l’opportunité de rencontrer les organisations professionnelles agricoles responsables de l’installation afin qu’ils intègrent les bons réflexes à avoir pour mener à bien une installation. C’est une action que nous sommes fiers de mener en partenariat avec le lycée agricole du Subdray et nous les remercions de leur implication toujours plus forte d’années en années. »


*BTS ACSE : Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole

*BAC PRO CGEA : conduite et gestion de l’exploitation agricole

*FDGEDA : Fédération Départementale des Groupes d’Etude et de Développement Agricole


Interview de Madame Catherine Rigomier et Béatrice Jubert, professeurs au lycée agricole.

Qu’avez-vous pensez de ces deux journées et demi ? Quels bénéfices pour les élèves et vous, professeurs ?

« Pour nous enseignantes, cette semaine installation est très importante. Elle apporte à nos élèves et étudiants de nombreuses informations concrètes et actualisées. Tous ces éléments permettent une meilleure analyse dans un contexte agricole très changeant.

En ce qui nous concerne, nous en enseignantes, nous sommes confortées sur les contenus de nos enseignements.

Nous remercions tous les professionnels qui donnent de leur temps et bien sûr le syndicat des Jeunes Agriculteurs du Cher. »


Catégories : Actualités

compo-site

Catégories : Actualités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.