Trouvez votre stage agricole !

Le syndicat Jeunes Agriculteurs aident les étudiants dans leur recherche de stage grâce au site Internet www.stage-agricole.com, gratuit et facile d’utilisation.

Créé par les JA de Gironde, le site facilite la mise en relation entre demandeurs de stage et agriculteurs. Les étudiants peuvent visualiser sur une carte les maîtres de stage potentiels suivant leurs productions. Une fiche plus détaillée existe aussi indiquant la surface, les niveaux d’étude acceptés, la possibilité d’apprentissage ou d’hébergement, les spécificités de l’exploitation, etc. Le site est ouvert aussi bien aux exploitants qu’aux entreprises agricoles.

Les chefs d’exploitation et entreprises qui s’inscrivent, s’engagent à faire preuve de pédagogie auprès des jeunes. Les demandeurs de stage peuvent aussi déposer un CV.  Initiée en Gironde, cette démarche « stage agricole » commence à faire des émules dans plusieurs régions françaises.

STAGE-AGRICOLE-logo.png

Publicités
Catégories : Actualités

Meeting JA + FNSEA

Le mercredi 16 janvier a eu lieu le Meeting JA + FNSEA, à l’amphithéâtre du Lycée Agricole de Bourges.

Le thème du débat était : « Comment redonner revenus et perspectives à nos exploitations et à notre agriculture ? »

 

invitation.png

Catégories : Actualités

Semaine Installation

L’installation pour les jeunes : « Il ne faut pas se lancer à la légère »

La semaine « installation » a eu lieu du 7 au 11 janvier dernier. Cet événement créé par les Jeunes Agriculteurs du Cher a permis à des étudiants du domaine agricole d’assister aux témoignages de plusieurs agriculteurs, mais surtout à l’intervention des différents OPA (Banque, Service de Remplacement, SAFER, DDT…)

1

12

Aurélien Dequiedt, agriculteur (commune de Bessais le Fromental)

 

Qui dit rentrée scolaire dit réflexion sur l’installation. Durant trois jours, les étudiants de BTS ACSE deuxième année et bac pro Grandes Cultures et Polyculture Elevage ont rencontré différents OPA liés à l’installation. De nombreuses thématiques ont été traitées par les intervenants telles que l’accompagnement à l’installation, les aides financières, les baux ruraux, les fluctuations des marchés céréaliers et bovins allaitants.

 

Des témoignages d’agriculteurs et des conseillers pour expliquer l’installation et les relations humaines

Durant ces trois jours, trois jeunes agriculteurs installés ont témoigné : Damien Roux, installé en 2017 sur la commune d’Arçay en céréale, Pierre Lavault, installé en 2016 sur la commune de Chaumoux-Marcilly et Aurélien Dequiedt, installé en 2017 sur la commune de Bessais le Fromental. Tous trois ont parlé de leurs installations avec les aides DJA. Aurélien les a incités à rencontrer les OPA afin qu’ils deviennent acteurs de son installation. Damien, Pierre et Aurélien les ont incités « à voyager » et à prendre du recul sur leurs installations, « il ne faut pas se lancer à la légère ».

Claire Lagrost, conseillère en relations humaines de la Chambre d’Agriculture a présenté les différentes missions et fonctionnement de cette structure. Puis, elle est intervenue sur les relations humaines au sein d’une exploitation «  il est primordial de communiquer entre associés, sans cela, vous pouvez mener l’exploitation à sa perte » «  80 % des ruptures de sociétés agricoles sont liées à des problèmes humains ; ce n’est pas négligeables ».

 

Le Service de remplacement : ses missions, son réseau et une opportunité d’emploi

Elise Patrigeon, animatrice, est intervenue avec deux jeunes agents : Tanguy Barathon et Jérémy Gaillardon. Après avoir présenté le service de remplacement (service qui permet aux agriculteurs de se faire remplacer en cas de maladies, de congés ou encore de formations professionnelles), Tanguy et Jérémy ont témoigné. Ce métier leur plait car il permet de découvrir différentes façons de faire, d’acquérir de l’expérience et de se créer un réseau. Peu d’élèves connaissaient ce service, certains ont été conquis et souhaitent en faire partie avant de s’installer.

S’installer avec la banque

Pour toute installation, la banque interviendra. Didier Langlois, expert installation au Crédit Agricole, a présenté la manière d’estimer la rentabilité de son projet au travers de l’EBE (Excédent Brut d’Exploitation) et de la marge de sécurité. Il a exposé le plan de financement, la durée, les taux, les garanties et a fini par un cas concret. Il a rappelé que « sans trésorerie, il n’y a pas de gestion d’entreprise ».

Après avoir évoqué l’installation et les outils mis à disposition pour s’installer, les intervenants de la deuxième journée ont montré qu’un agriculteur n’est jamais seul sur son exploitation.

 

Les marchés céréaliers et bovins

Agnès Rabany, conseillère technique à la SOCAVIAC a fait un état des lieux de la production bovin sur les marchés mondiaux. Si en France, la consommation de viande baisse, l’exportation en Chine, Italie ou Israël se porte bien et est en pleine expansion. La France connait de nombreux facteurs (économiques, sociétaux…) qui expliquent cette baisse de consommation. Cependant, si les gens mangent moins de viande, ils l’achètent de meilleure qualité grâce aux labels (Label Rouge, bio, IGP, AOP…).

Jean-Baptiste Rogez, conseiller à Axereal, est intervenu sur la commercialisation des céréales. Si la production ne cesse d’augmenter, les prix fluctuent très fortement. Pour éviter cette fluctuation, il est impératif que les agriculteurs sécurisent leur commercialisation. Il est indispensable qu’ils connaissent ses coûts de production et ce qui influence les prix du marché en fonction des cultures et des saisons afin de vendre à bon prix.

La Direction Départementale des Territoires : entre accompagnements et conseils

Christophe Schauer, a exposé les missions de la DDT ainsi que les aides JA, la PAC et le contrôle des structures. Ces notions sont importantes pour les étudiants qui s’installeront, pour certains après acquisition de leurs BTS. Monsieur Schauer a insisté sur la relation qu’il y a entre l’agriculteur et la DDT. En effet, elle conseille et accompagne l’agriculteur tout au long de sa durée professionnelle. De fait, elle peut intervenir sur la PAC, l’ICHN, les aides JA etc.

La CUMA : un rassemblement utile et indispensable pour l’accès au matériel et à la réduction des coûts du matériel

Kevin Chantereau, conseiller à la FRCUMA a présenté le rôle de la CUMA et l’importance d’y adhérer. Pour le jeune qui s’installe, il n’est pas toujours évident d’acheter seul du matériel, or la CUMA peut être un moyen simple d’y accéder grâce à la coopération et à la mise en commun de ce matériel. De nombreux jeunes n’ont pas hésité à poser des questions quant à l’organisation des CUMA.

La dernière journée a été l’occasion pour les OPA présentes d’aborder les aspects juridiques, techniques et administratifs de l’installation.

Les assurances : « L’Homme est le moteur de l’exploitation ».

La matinée a débuté par l’intervention de Jean-Jacques Lesage, conseiller à Groupama. Il a présenté les différentes formes d’assurances obligatoires et indispensables à l’agriculteur. Ainsi, peut-on assurer le matériel, les bâtiments, le cheptel, les cultures face aux aléas climatiques mais aussi et surtout l’humain. Durant son intervention, il n’a cessé de répéter que « l’Homme est le moteur de l’exploitation. L’assurance couvre les conséquences d’un accident, mais ne remplacera jamais un bras ou une jambe !».

Les baux ruraux : des connaissances indispensables à l’agriculteur !

Après avoir défini les baux ruraux et les statuts du fermage, Eric de Laguerenne, juriste à la Chambre d’Agriculture du Cher, a poursuivi sa présentation par un petit jeu du vrai ou faux pour lever les idées reçues que les élèves pouvaient avoir sur le statut du fermage. Par exemple, un bail verbal est un contrat de mise à disposition moyennant une contrepartie financière. Il fait aussi bien foi qu’un contrat écrit. Toutefois, il vaut mieux avoir un contrat écrit en cas de litiges.

La SAFER : quel rôle et fonctionnement?

Raphaël Aumasson, conseiller à la SAFER, était accompagné de Frédéric David, le directeur de la SAFER pour présenter le rôle et le fonctionnement de la structure. La SAFER a pour but de favoriser l’agriculture, de la diversifier tout en préservant les paysages, l’environnement et les ressources naturelles. Il a également évoqué la difficulté du métier parfois, dans le choix d’attribution des terres agricoles. Pour rendre concret cet aspect, il a mis les étudiants en situation. Par groupe de 2-3, les élèves se sont mis dans la peau de conseiller appartenant à un comité technique SAFER. Ils avaient à leur disposition des parcelles à attribués à 5 candidats fictifs. Cet exercice a permis aux élèves de se rendre compte de la difficulté d’attribuer des terres et la multitude de possibilité. Frédéric David a également parlé du droit de préemption. Dans l’imaginaire de nombreux jeunes, la SAFER préempte à tout va, « sauf qu’il n’en est rien. En 2017, la SAFER a préempté 3 fois seulement ». Interrogés sur la vente de terres par des étrangers, Frédéric David et Raphaël Aumasson ont rappelé que « malheureusement, il n’y a pas que des étrangers qui rachètent les terres. Désormais, la SAFER est au courant de tout achat de parts sociales ».

Les professeurs du lycée agricole et Jeunes Agriculteurs du Cher remercient vivement les intervenants pour leur temps accordés aux étudiants.

Catégories : Actualités

Conférence-débat 2019

Le mardi 8 janvier a eu lieu la conférence-débat sur le thème de l’agriculture de conservation, au sein de l’Amphithéâtre du lycée agricole de Bourges. Soixante agriculteurs étaient présents.

affiche-conférence-debat finish-page-001

 

 

La soirée a débuté avec l’intervention de Jérôme Brunet, conseiller à la FDGEDA, qui a énoncé les différents piliers de l’agriculture de conservation ainsi que ses bénéfices. Comme par exemple l’augmentation de la qualité des sols et des eaux, la diminution des gaz à effet de serre, mais aussi la baisse de la marge nette en cas de mauvaise maîtrise technique. Ces propos ont été appuyés par Céline Meyniel, ingénieure en agriculture et forêt à l’ADEME.

img_6494

Deux agriculteurs ont ensuite témoigné : Franck Moreau, agriculteur biologique depuis plusieurs années, estime que l’agriculture de conservation est aujourd’hui primordiale pour la planète. Mathieu Roblin, quant à lui, explique que ce type d’agriculture lui permet entre autres d’économiser du désherbant et d’augmenter sa matière organique. Mais cela l’oblige surtout à s’intéresser à l’écosystème.

img_6503

Mathieu Roblin, agriculteur (en agriculture de conservation)

img_6484

Jérôme Brunet, Conseiller à la FDGEDA

img_6498

Céline Meyniel, ingénieure en agriculture de forêt à l’ADEME

img_6501

Franck Moreau, agriculteur biologique

 

Le public est ensuite intervenu sur la question : « Selon vous, l’Agriculture de conservation est-elle une alternative durable à l’agriculture conventionnelle ? ». D’autres questions se sont ensuite ajoutées comme « L’agriculture de conservation et l’agriculture biologique sont-elles compatibles ? ».

La conférence s’est clôturée par un buffet froid, préparé par les élèves du lycée agricole de Bourges, où agriculteurs et intervenants ont pu continuer d’échanger sur le thème. Le débat ne fait que commencer …

Catégories : Actualités

Intervention JA National !

Une dizaine de personnes étaient présentent le mercredi 9 janvier dernier chez Thomas Combette, agriculteur installé à Neuilly-en-Dun. L’administrateur national invité par JA, Guillaume Gauthier, a pu ainsi développer plusieurs sujets dont la loi EGA, la PAC, la hausse des coûts de production des éleveurs, la baisse du nombre de vaches allaitantes en France, la hausse des exportations de bovins vivants, le label rouge …

president-des-jeunes-agriculteurs-de-saone-et-loire-guillaume-gauthier-est-eleveur-a-bourbon-lancy-photo-d-v-1462194157

Guillaume Gauthier, Administrateur National

 

Comment valoriser le mouvement « Eleveur et Engagé » auprès des consommateurs de viande ? D’après lui, les éleveurs doivent aujourd’hui communiquer positivement sur leur travail afin de mettre en avant les bonnes pratiques de la filière.

La solution serait de se filmer au sein de l’exploitation et de publier les vidéos sur les réseaux sociaux !

Les agriculteurs doivent prendre en compte que l’attractivité du métier et le renouvellement des générations passent aussi par l’image de l’éleveur auprès de la société. C’est pour cela qu’il est important de communiquer auprès du grand public.

Catégories : Actualités

En janvier …

voeux 2019

Catégories : Actualités

JA’Prog

JA’prog est un projet régional porté par JA Centre avec le soutien de Crédit Agricole (CAR Centre). Ce projet a pour ambition de mieux guider les jeunes installés dans le pilotage de leur exploitation à travers 3 outils d’aide à la décision simples et ludique :

JA’ffine : outil de calcul des coûts de production en agriculture

 JA’nalyse : questionnaire d’avancement d’un projet de diversification ou d’installation

 JA’ccède : outil d’évaluation de la valeur de reprise d’une exploitation

Ces outils sont disponibles ici.

Nous pensons chez Ja qu’il est indispensable de connaître ses coûts de production. Ceci dans le but de savoir son seuil de commercialisation.

L’outil JA’ffine est réputé pour sa facilité d’utilisation ! Une formation est proposée par JA sur la région Centre. Vous serez accompagné de professionnels qui vous expliqueront vos coûts de production et vos possibilités d’actions.

N’hésitez pas à appeler Jeunes Agriculteurs du Cher pour plus de renseignements !

 

 

 

voeux 2019

 

Catégories : Actualités

50 Nuances d’Agris

 

Pour réserver, rien de plus simple :

Si vous n’êtes pas Jeunes Agriculteurs, passez directement au bureau des Jeunes Agriculteurs du Cher pour acheter les entrées.

(bureau situé dans les locaux de la Chambre d’Agriculture du Cher : 2701 route d’Orléans, 18230 St Doulchard).

 

Si vous êtes JA, rapprochez vous de présidents et administrateurs cantonaux. Ils vous vendront les tickets d’entrées.

A très vite !

Affiche modifiée.JPG

Catégories : Actualités

CONFERENCE-DEBAT

Conf-débat

 

La méthanisation est un sujet d’actualité qui suscite des débats.

Vous avez des questions vis à vis de ce sujet ?  N’hésitez plus ! Venez débattre!!

Catégories : Actualités

Le président, les administrateurs et l’équipe JA 18 vous souhaite une belle année 2018 !

Catégories : Actualités

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.